« Semi-confiné·e ? Coupé·e des moments forts qui gardent les émotions et l’esprit en éveil ? Alors voici pour vous #GTGdigital, une fenêtre sur le monde et l’art pour s’aérer l’esprit. Chaque semaine, le Grand Théâtre digital propose un focus sur une thématique de l’actuelle saison, accessible gratuitement sur une durée limitée sous la bannière toujours proche de vous.

Cette semaine, nous vous invitons à redécouvrir une production qui a divisé la critique lors de sa présentation en janvier dernier. Die Entführung aus dem Serail proposé par le Grand Théâtre de Genève revisite la « turquerie » quelque peu surannée de la tradition lyrique avec un regard critique d’aujourd’hui, un regard immergé dans un monde profondément différent de celui de Mozart.
Sous la plume de l’écrivaine, activiste et ex-prisonnière politique turque Aslı Erdoğan et dans le concept de l’homme de théâtre belge Luk Perceval, les dialogues du Singspiel disparaissent et la pièce prend des résonances consonantes et dissonantes à la fois, épiques et d’une intime tristesse. « Nous sommes toutes et tous enfermés dans le sérail de notre vie », dit Luk Perceval. Dans un geste dramatique radical, qui fait de cette production autant un événement théâtral que lyrique, chanteur·euse·s et comédien·ne·s interagissent avec une cohérence nouvelle. La musique de Mozart prend une dimension inattendue et devient une réflexion sur la part d’ombre, de solitude et d’aliénation de nos vies humaines.
« 


Cette initiative était visible en ligne de manière temporaire. Si vous voulez être sûr·e de ne rien rater, abonnez vous à notre newsletter (2 à 3 fois par semaine, les nouveautés sont envoyées dans votre boîte mail).

.

Partagez nous vos trouvailles!

À propos

La culture romande depuis chez vous, en période de confinement #culturacasa.

Projet initié par la Ville de Lausanne, réalisé par :ratio et édité par Après-demain et My Little Fribourg.

Suivre