Mélomane depuis tout petit, Lephar, de son vrai nom Raphael Schwartz, commence le piano à tout juste 7 ans pour ne plus jamais s’arrêter. Fort de toutes ces années passées au conservatoire, il s’ouvre au hip-hop en 2016 en créant Lélents puis en rejoignant Le Flux. Il découvre la production électronique dans la foulée et tâtonne et expérimente dans sa chambre étudiant jusqu’à trouver son propre monde. Sa musique électronique rassemble autant de jazz, de hip-hop, de trap et de toutes sortes de sonorités exotiques.

À propos

La culture romande depuis chez vous, en période de confinement #culturacasa.

Projet initié par la Ville de Lausanne, réalisé par :ratio et édité par Après-demain et My Little Fribourg.

Suivre